Gaddin, Mailorama, Moolineo et Qassa sont des sites de mails rémunérés, d’offres sponsorisées et de cashback. On peut espérer en tirer entre 15 et 30 euros gratuitement par mois, sans parle de l’argent que ça peut nous permettre d’économiser. Ils peuvent même nous permettre de mieux rentabiliser notre temps que beaucoup d’emplois à plein temps, pour s’en rendre compte il faut s’habituer à ces sites, puis s’armer d’un chronomètre et calculer le rapport temps investi/gains, ensuite on calcul ce que ça pourrait nous donner sur une heure, et bien souvent les résultats sont bons si on est rapide à effectuer certaines tâches (lectures de mails, inscriptions rémunérées, OfferWalls, visites de sites, etc…). Certes les gains potentiels restent limités, mais ce n’est en aucun cas une perte de temps, ça permet d’aider des personnes à gagner un peu d’argent en plus et gratuitement, pas un salaire certes.
J’avais fait une liste succincte mais pour ceux qui ont raté l’article ou qui sont intéressés par ces sondages voici quelques exemples de sites sérieux où vous pouvez gagner de l’argent en donnant votre opinion : un site pour tester des produits et répondre à des sondages: comme Mingle Respondi,  Greenpanthéra (4 euros offert à l’inscription ) , ou Surveypronto (4euros offerts à l’inscription) , les trois sont de très bons sites et avec des preuves de paiement. L’inscription est totalement gratuite.
Obtenir un bon retour sur investissement marketing: Cela empêche beaucoup de monde de dormir la nuit. Comment l'argent dépensé pour cette entreprise de relations publiques se traduira-t-il en dollars de vente? Comment cette énorme campagne de publicité coûtant un million de dollars aura-t-elle un impact sur votre marque? Pour la plupart des initiatives marketing, déterminer le retour sur investissement est un jeu d’attente imprévisible sans issue garantie.
JVZoo was founded in 2011 and has since rocketed to near the top as one of the most popular affiliate programs out there. JVZoo is unusual in that there are no upfront costs for either publishers or merchants (advertisers). JVZoo’s income is exclusively from charging fees (to both the merchant and the affiliate) after a sale has been made. It is also unusual in that it pays commissions “instantly” via PayPal rather than once a week/fortnight/month like other affiliate programs.
Moolineo. Il a été créé début 2015 et est très en vogue. Pour ma part, ce site m’a permis de gagner 23 euros extras. Permet également de gagner de l’argent facilement avec des offres rémunérées, du cashback, et des tests de produits. Des concours sont souvent organisés pour accroître les possibilités de gains. Et enfin, le parrainage est vraiment avantageux.
AffiliateBot.com est un réseau d’affiliation très simple qui ne comprend qu’un peu plus de 200 programmes. On dit qu’AffiliateBot est un très bon endroit pour commencer en tant qu’éditeur en marketing. Leur réseau a une très bonne réputation et est facile à utiliser. Sur leur site internet, vous avez aussi accès à leur blogue et un forum de discussion où plusieurs affiliés échangent sur leurs expériences avec AffiliateBot et le marketing d’affiliation en général.
Comme l’on vient de voir il est tout à fait possible de gagner de l’argent en ligne tout en évitant les arnaques. Les sites sélectionnés sont réputés pour leur sérieux et payent réellement. Attention néanmoins aux seuils de paiement, il vaut mieux privilégier les seuils de paiement bas pour encaisser rapidement les sommes. Comme l’on dit les petits ruisseaux font les grandes rivières: Les petites sommes accumulées rapidement d’un clic vont se cumuler et vous verrez que à la fin du mois la somme sera déjà plus encourageante. N’hésitez pas à en tester plusieurs et à faire des retours dans les commentaires ci-dessous, cela peut être un bon moyen de faire partager les bons plans aux autres. Avez-vous d’autres sites du même genre que vous avez déjà testé?

@Sylvain : Personnellement, j’ai un peu d’expérience avec Commission Junction et Clickbank (des réseaux américains) et on ne m’a jamais refusé parce que mon site internet était francophone. Si tu tiens à vendre des produits d’entreprises francophones, tu peux visiter les plateformes française (1TPE, Effiliation, NetAffiliation, Public-Idées) de la liste ci-dessus. Sur quelques plateformes anglophones, c’est aussi possible de trouver des programmes/produits francophones.
J’avais fait une liste succincte mais pour ceux qui ont raté l’article ou qui sont intéressés par ces sondages voici quelques exemples de sites sérieux où vous pouvez gagner de l’argent en donnant votre opinion : un site pour tester des produits et répondre à des sondages: comme Mingle Respondi,  Greenpanthéra (4 euros offert à l’inscription ) , ou Surveypronto (4euros offerts à l’inscription) , les trois sont de très bons sites et avec des preuves de paiement. L’inscription est totalement gratuite.
Some merchants run their own (in-house) affiliate programs using dedicated software, while others use third-party intermediaries to track traffic or sales that are referred from affiliates. There are two different types of affiliate management methods used by merchants: standalone software or hosted services, typically called affiliate networks. Payouts to affiliates or publishers can be made by the networks on behalf of the merchant, by the network, consolidated across all merchants where the publisher has a relationship with and earned commissions or directly by the merchant itself.
Certaines entreprises peuvent vous payer pour contribuer à la diffusion de leurs produits. C’est le cas de iMiniMi par exemple qui vous propose de faire connaître l’application iMiniMi auprès de vos commerces locaux. Ce système est original car en échange de ce parrainage, ce n’est pas une fois mais tous les mois que vous recevrez un paiement équivalant à un tiers de l’abonnement du commerçant, pour chaque commerçant inscrits, tant qu’il paye son abonnement !
Although it differs from spyware, adware often uses the same methods and technologies. Merchants initially were uninformed about adware, what impact it had, and how it could damage their brands. Affiliate marketers became aware of the issue much more quickly, especially because they noticed that adware often overwrites tracking cookies, thus resulting in a decline of commissions. Affiliates not employing adware felt that it was stealing commission from them. Adware often has no valuable purpose and rarely provides any useful content to the user, who is typically unaware that such software is installed on his/her computer.
Attention cependant: dans ce métier, il existe de nombreuses arnaques. Ventes pyramidales, kits de démarrage que vous devez payer une fortune, incitation importante au recrutement… Mon conseil? Ne rejoignez que les sociétés qui ne vous obligent pas à acheter les produits avant d’essayer de les vendre. Sinon, le risque de vente pyramidale est bien trop élevé.
Bonjour Leon désolé pour la réponse tardive, je ne connais pas ces sites mais visiblement le seul moyen de contact pour hit actu est par mail, ils n’ont pas mis les mentions légales afin de voir l’adresse de la société donc pour réclamer quelque chose par courrier avec accusé de réception cela va être dur, peut être regarder sur societe.com pour voir à qui appartient la société et trouver l’adresse. Si tu veux vérifier certains sites dans l’avenir tu peux toujours regarder sur netbusinessrating sur ce site les gens donnent leurs avis avec preuves de paiement.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×