Share Results est une entreprise québécoise qui a été lancée en 2004. Leur réseau contient des programmes dans le domaine de l’éducation, de la mode, des agences de rencontre, etc. On dit que Share Results a un excellent service à la clientèle et que les employés sont très expérimentés dans le domaine du marketing. On dit aussi que leur technologie est simple et facile à utiliser.

Comme l’on vient de voir il est tout à fait possible de gagner de l’argent en ligne tout en évitant les arnaques. Les sites sélectionnés sont réputés pour leur sérieux et payent réellement. Attention néanmoins aux seuils de paiement, il vaut mieux privilégier les seuils de paiement bas pour encaisser rapidement les sommes. Comme l’on dit les petits ruisseaux font les grandes rivières: Les petites sommes accumulées rapidement d’un clic vont se cumuler et vous verrez que à la fin du mois la somme sera déjà plus encourageante. N’hésitez pas à en tester plusieurs et à faire des retours dans les commentaires ci-dessous, cela peut être un bon moyen de faire partager les bons plans aux autres. Avez-vous d’autres sites du même genre que vous avez déjà testé?


AdCanadian.com est une petite entreprise canadienne qui se spécialise dans le marketing d’affiliation. AdCanadian se concentre principalement sur les éditeurs et annonceurs canadiens. Il n’y a aucun frais d’abonnement pour les annonceurs et ces derniers ne payent que lorsqu’une vente a été complétée. AdCanadian promet d’être ponctuel dans les paiements et d’offrir un service de qualité.
LinkConnector has struggled to stand out from the pack but nonetheless has managed to sign some exclusive deals with big name brands, including Writer’s Digest, the Disney Store, Ironman, Hats.com, and Everly. Their strictly controlled screening process for both merchants/advertisers and affiliates/publishers means that you can always rely on the quality of products on offer.
Although it has a dynamic and well-designed website, PeerFly has a limited range of offers at any given time (around 8,000). On the upside, it does offer good commission/payout rates, lots of FAQs and educational information, and regular contests and reward programs that can substantially increase your bottom line. Based on online customer reviews, Peerfly enjoys a very high reputation amongst participating affiliates.
Citizenside est pas mal aussi, il peut nous permettre de gagner énormement d’argent si on a de la chance pour choper des bons scoop (infos, photos, vidéos…) où que l’on est bon dans le domaine. De plus il nous facilite la tâche car Citizenside nous envoi un mail lorsqu’il y’a un évènement intéressant dans notre ville, il nous mâche le travail en quelque sorte.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.

Le salaire de Macron est certes haut, mais il porte une grosse responsabilité. Je pense que c’est l’une des raisons pour un salaire aussi élevé. Quant à Elise Lucet, elle fait un chouette travail et surtout, ses émissions génèrent des centaines de milliers d’audience, et donc de publicité, donc c’est une juste rétribution par rapport à l’argent qu’elle permet de générer à son employeur (comme le salaire de Ronaldo ne me choque pas tant que ça, au final si il gagne un million par mois, il permet à son club d’en générer deux).
Article très bien documenté. Tu aurais même pu faire une liste plus longue mais c’est déjà pas mal pour commencer. Comme tu précises au début de ton article, l’argent facile n’existe pas. Mais le soucis avec la plus grande partie des sites que tu as mis ils sont énergivore en temps et des fois on se demande si cela vaut le coup. C’est sûre que c’est mieux que de ne rien faire ou de rester devant la télé des heures, c’est plus rentable. Mais je pense que c’est plus pour des petits “jeunots” ou pour faire 100 à 300 euros par mois. Si certains sont plus courageux ou ont plus l’esprit d’entreprise pour le même temps je leur dirais de tenter “l’affiliation” ou de gagner de l’argent avec les réseaux sociaux. Enfin , c’est mon avis

Vous le savez sûrement. Airbnb vous permet de louer votre bien sur de courtes ou longues durées et de proposer aux gens des expériences de voyage exceptionnelles. C’est une plateforme communautaire où les voyageurs se présentent et les propriétaires décrivent leurs logements, où les évaluations permettent de rentrer en confiance avec un interlocuteur et surtout, le plus important, où les relations sont réelles, agréables et personnalisées.
TradeDoubler.com est une entreprise suédoise qui a été créée en 1999. Cette entreprise emploie maintenant plus de 600 employés. Le réseau TradeDoubler a plus de 1700 annonceurs et est ouvert aux éditeurs européens seulement. En plus d’être un réseau d’affiliation de qualité, TradeDoubler offre aussi la possibilité à d’autres agences d’utiliser leur plateforme pour administrer des campagnes de marketing. TradeDoubler a beaucoup de grands annonceurs sur son réseau. En voici quelques-uns: HP, Apple, The Body Shop, American Express, Hertz, Hilton, etc.
RevenueWire est une entreprise canadienne qui a vu le jour en 2007. RevenueWire semble être une excellente plateforme d’affiliation pour les éditeurs qui veulent promouvoir des logiciels. RevenueWire a de très bonnes critiques sur internet (souvent 4 sur 5). Puisque la plupart des produits des annonceurs de RevenueWire sont virtuels (logiciels), les coûts de production sont inexistants, donc les marges de profits sont élevées pour les annonceurs. Donc, les éditeurs pourront en bénéficier en gagnant jusqu’à 75 % de commission sur les produits vendus. Voici quelques-uns des produits trouvés sur RevenueWire: Spyware Doctor, Registry Mechanic, Outlook PST Repair, AdAware Plus, etc..
Affiliate marketing overlaps with other Internet marketing methods to some degree, because affiliates often use regular advertising methods. Those methods include organic search engine optimization (SEO), paid search engine marketing (PPC – Pay Per Click), e-mail marketing, content marketing, and (in some sense) display advertising. On the other hand, affiliates sometimes use less orthodox techniques, such as publishing reviews of products or services offered by a partner.[citation needed]
Présentement, je suis éditeur (affilié) de l’annonceur (marchand) Amazon.ca et Amazon.fr. Lorsque je désire faire la promotion d’un produit de Amazon.ca sur mon blogue, j’ouvre tout simplement une session sur Amazon.ca et je recherche le produit que je souhaite promouvoir. Lorsque j’ai trouvé le produit, Amazon génère un lien unique que j’utilise sur mon blogue. Par exemple, dans ce présent billet, je mentionne le logiciel Antidote . Si vous survolez le lien avec votre curseur de souris, vous pourrez voir le lien unique. Si vous cliquiez sur le lien, vous seriez transporté vers le site internet d’Amazon, sur la page du produit en question. Si vous décidiez d’acheter le livre, Amazon me récompenserait en me donnant une commission (autour de 4-5% du prix de vente du bien).
×