Websites and services based on Web 2.0 concepts—blogging and interactive online communities, for example—have impacted the affiliate marketing world as well. These platforms allow improved communication between merchants and affiliates. Web 2.0 platforms have also opened affiliate marketing channels to personal bloggers, writers, and independent website owners. Contextual ads allow publishers with lower levels of web traffic to place affiliate ads on websites.[citation needed]

StudioPress itself is somewhat of a niche product as it is targeted to existing WordPress users who found setting up and managing a WordPress site too difficult or time-consuming. StudioPress prides itself on being easy to use, but their main claim to fame is that their hosted websites are “faster and more secure” than other WordPress hosting companies as well as using the “Genesis framework” which is supposedly more SEO friendly than other WordPress builds.

Les programmes d'affiliation sont également appelés programmes associés et il s'agit d'un accord entre un annonceur et un éditeur. Par exemple, si j'ai créé un logiciel et quand on fait   la promotion et la vente de ce logiciel  via mon blog,  je peux également générer des revenus supplémentaires en invitant mes lecteurs de mon  blog à le promouvoir en échange d'une commission.
Évidemment, Google devait aussi faire partie de la liste des réseaux d’affiliation. Ils ont donc, eux aussi, créé leur propre réseau. Comme tous les programmes d’affiliation, le Google Affiliate Network relie les annonceurs et les éditeurs pour optimiser le marketing de produits et de services. En 2008, Google a acheté DoubleClick, un des pionniers dans le domaine de l’affiliation en marketing. Google se donne comme devoir d’offrir seulement des produits de qualité.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.

Another difference is that with affiliate marketing business, an affiliate can sell different products all at the same time. His selling potential is limitless. Even if the products are not related to one another, he can still do affiliate marketing. He only needs to create a separate website to market different products. Unlike with offline middleman marketing, a middleman must only sell related products to maintain his credibility, for who would take a salesman seriously who sells cars and baby products at the same time?
×